SOS

Ce blog est gratuit, il vit de publicités. Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour continuer SVP.

Hit enter after type your search item

RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE : LA BANQUE POPULAIRE MAROCO CENTRAFRICAINE SACRÉE MEILLEUR SPÉCIALISTE EN VALEURS DU TRÉSOR EN 2023

/
/
img

La Banque Populaire Maroco Centrafricaine (BPMC), filiale du Groupe panafricain Banque Centrale Populaire (BCP), a été sacrée Meilleur Spécialiste en Valeurs du Trésor (SVT) pour l’année 2023. Cette prestigieuse reconnaissance a été décernée à la BPMC lors d’une cérémonie organisée le 9 avril dernier à Douala (Cameroun) par le ministère des Finances de la République Centrafricaine, réunissant les acteurs clés du secteur financier et des marchés de capitaux de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC).

 Cette distinction récompense l’expertise avérée de la BPMC sur le marché des Valeurs du Trésor, en lui accordant le titre de Meilleur Mobilisateur parmi les dix SVT que compte la République Centrafricaine dans toute la zone CEMAC.

L’État Centrafricain distingue ainsi l’engagement sans faille de la BPMC dans le suivi et l’animation du Marché des Valeurs du Trésor (Obligations et Bons de Trésor Assimilables), notamment en participant activement aux adjudications et syndications des titres publics émis par la Banque des États de l’Afrique Centrale (BEAC).

La BPMC a apporté une contribution exceptionnelle aux opérations d’émission de titres publics, après avoir levé 69,9 % des fonds recherchés par la Centrafrique sur le marché de la CEMAC en 2023, soit environ 75 milliards de francs CFA. Dans ce sens, le titre de Meilleur SVT conforte sa position de premier conseiller du Trésor Centrafricain pour la structuration de financement de projets de développement.

Recevant ce prix, M. Mathieu KONAN, Directeur Général de la BPMC, a exprimé ses remerciements au ministère des Finances de la République Centrafricaine. Il a ajouté que cette reconnaissance renforce l’engagement de la BPMC envers le développement économique et financier du pays. Le Directeur Général a également salué le travail accompli par les équipes de la banque et leur dévouement pour le développement de solutions de financement et d’investissement adaptées aux besoins spécifiques des clients, tout en maintenant les normes les plus élevées de professionnalisme dans tous les domaines d’activité.

Cette distinction souligne le rôle de BPMC comme partenaire financier de référence et renforce son leadership dans le secteur bancaire en République Centrafricaine. Elle témoigne également de l’engagement continu de la banque à soutenir l’État dans ses projets structurants et de développement dans le pays.

  

À PROPOS DE LA BPMC

La Banque Populaire Maroco Centrafricaine est la résultante d’une fructueuse coopération économique entre la République Centrafricaine et le Royaume du Maroc. Ladite coopération a été matérialisée au moyen d’un protocole d’accord en date du 13/02/1989 et a donné lieu à la création en date du 22 Avril 1992 de la Banque Populaire Maroco Centrafricaine (BPMC) société d’économie mixte, pour favoriser le financement et l’émergence des petites et moyennes entreprises locales.

Dotée au départ d’un capital social de XAF 800 000 000 à la création à raison de 37,5 % de participation pour l’Etat Centrafricain contre 62,5 % pour la BCP, le capital a été progressivement porté à XAF 2 milliards en 1999, ensuite à XAF 8 milliards, puis à XAF 10 milliards en 2012 et enfin à XAF 15 milliards en 2017.

La BPMC est une filiale du Groupe Banque Centrale Populaire (BCP) détenue à hauteur de 75% par le Groupe panafricain.

RÉPUBLIQUE-CENTRAFRICAINE

À PROPOS DU GROUPE BCP

Porteur de valeurs de solidarité et d’innovation, le Groupe panafricain BCP est l’une des premières institutions bancaires du Maroc où il est le premier collecteur de l’épargne et pilier du financement de l’économie. Le Groupe BCP est présent dans 32 pays dans le monde, dont 18 en Afrique.

Modèle de stabilité financière et de croissance internationale, le Groupe BCP déploie ses activités notamment dans les régions de la CEDEAO, de la CEMAC et de l’Océan Indien, via ses banques universelles, banque d’affaires, compagnies d’assurance et fintechs, renforçant ainsi son empreinte sur le continent.

  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Pinterest

This div height required for enabling the sticky sidebar
Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views :